Le revers de la médaille

Après une petite interruption du blog de l’Academy pendant l’hiver, je reprends le clavier pour partager quelques instantanés depuis la cité-état qui est devenue, en ce début de millénaire, le symbole de la réussite scolaire, avec toutes les réserves qui s’imposent !

Cette photo d’un tableau exposé à la National Gallery de Singapour invite à s’interroger sur l’univers des jeunes dans ce pays où la recherche de la performance à l’école induit souvent un stress considérable. Ce n’est finalement pas sans mal que l’on se hisse à la première place en maths, sciences, et lecture aux jeux olympiques de l’éducation, les fameux PISA!

Le titre de l’œuvre est « Youth ! Growing Up Local ». Le tableau illustre les défis qu’affrontent les jeunes Singapouriens face aux pressions sociales. Ils doivent chercher et affirmer leur identité tout en répondant à une double exigence : trouver aussi bien sa place à l’échelle locale que globale, c’est-à-dire dans une mondialisation qui génère à la fois des espoirs, mais aussi des frustrations et du stress. Le temps s’accélère et devient incontrôlable, un thème illustré par la présence obsessionnelle des montres.

Mon coiffeur, retrouvé le lendemain de mon arrivée à Singapour, a partagé ces mots de sagesse (les coiffeurs partout dans le monde, comme les chauffeurs de taxis, détiennent la vérité) : « Young people have too much stress now in Singapore. They should learn how to do nothing. It’s important in life to do nothing, just to sit and watch… Doing nothing may be the most important thing to do!”

Categories: Education

1 Comment

Kidi · 11 février 2019 at 6 h 18 min

Grande sagesse en effet, en ces temps où ne rien faire fait presque peur et où de plus en plus de gens apprennent la méditation… n’est-ce pas un art de ne rien faire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *