Quel plaisir de voir Jean-Louis Etienne dans l’actualité de la semaine ! Dans le JT de France 2 et dans le dernier numéro de We Demain (N°21 – Mars 2018). Inlassabement, il aura poursuivi le projet dont il m’avait parlé il y a sept ans à San Diego. Une des valeurs qu’il aimait partager : la persévérance. Il lui en aura fallu pour poursuivre son dernier rêve, le pod qui lui permettra avec une équipe internationale d’étudier les eaux de l’Antarctique.  J’ai eu la chance de le connaître à San Diego pendant deux années : ses deux enfants étaient élèves de l’école que je dirigeais et à plusieurs occasions il est intervenu pour parler aux élèves, leur raconter ses aventures au Pôle Nord et surtout les sensibiliser au problème du réchauffement climatique. Transmettre à la nouvelle génération. Il n’aura cessé de le faire tout en restant dans l’action.

Je me demandais où en était le projet dont il m’avait parlé dans mon bureau, en me faisant la démonstration avec un stylo, de cette plateforme flottante qu’il projetait de construire, inspirée du FLIP un engin conçu aux États-Unis pendant la guerre froide pour détecter les sous-marins.

Médecin, explorateur, scientifique, Jean-Louis Etienne fait partie des derniers remparts contre la folie suicidaire des hommes qui, dans leur insouciance, détruisent progressivement la planète qui leur a servi de magnifique vaisseau pour traverser l’espace-temps depuis des millénaires.

 

Je n’ai pas revu Jean-Louis depuis son dernier séjour à San Diego (photo lors de sa visite à l’Ecole Franco-Américaine) où il nous a rendu visite avec ses fils et anciens élèves un matin. Savoir que son projet prend forme, en voir les dessins et entendre les commentaires des journalistes est revigorant. À 71 ans, on peut encore sauver le monde ! Les plus jeunes peuvent en prendre de la graine et suivre cet exemple !  “Soyons maître de notre destin!” dit-il dans l’entretien qu’il a accordé à We Demain. C’est simple mais tellement vrai,  un grand programme éducatif pour notre siècle. Ne pas laisser la fatalité nous diriger, ne pas laisser des intelligences artificielles ou le monde de la finance décider du destin de l’humanité.

On aimerait tous embarquer avec toi Jean-Louis, sur le Polar Pod et prendre le temps, pendant deux années, de faire le tour du plus sauvage des continents!

Pour en savoir plus sur le Polar Pod (source Wikipedia)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Polar_Pod#Inspiré_du_RV_FLIP_américain

Categories: Non classé

1 Comment

Emmanuel Samé · 22 mars 2018 at 20 h 00 min

Excellent article cher Christian…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *